Loading

L’exorcisme de contre-envoutement triangulaire, l’arme absolue du prêtre exorciste

Exorcisme triangulaire 0L’exorcisme de contre-envoutement triangulaire représente l’apogée de l’excellence dans le domaine de la lutte contre les maléfices.  Mais sa mise en pratique d’une manière efficiente est d’une extrême complexité. La pratique de cet exorcisme de haute protection est d’ailleurs inconnu de quasiment tous ces soi-disant exorcistes et désenvouteurs professionnels. Bien que certains d’entre eux osent se targuer de pratiquer ce dernier au sein de leurs fallacieuses publicités. Soyez prudent, afin de discerner le bon grain de l’ivraie, dans votre choix de la personne qui va intervenir pour votre libération. Les prêtres exorcistes en Europe, à notre connaissance, capables de réaliser d’une manière efficace un contre-envoutement triangulaire, se comptent sur les doigts d’une seule main !

L’efficacité de l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire

L’évêque ou le prêtre exorciste catholique traditionnel reçoit le véritable privilège d’être initié grâce un enseignement oral, rare et confidentiel, à l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire. Puis il doit avoir la discipline de s’entraîner spécifiquement de deux à quatre heures par jour pendant plusieurs années. Et surtout cette pratique est extrêmement dangereuse pour l’opérateur. Car les puissantes forces de l’envoutement peuvent se déchaîner littéralement contre lui. Et bien peu de personnes osent se mesurer à un tel danger, tout en ayant pertinent conscience de l’envergure considérable de ce dernier.

L’exorcisme de contre-envoutement triangulaire a la particularité exceptionnelle d’avoir un rôle actif curatif à long terme mais également préventif. Car il détourne l’envoutement sur un leurre qui fait office de cible secondaire. Il assure ainsi une puissante protection contre toute attaque ultérieure. Nous pouvons qualifier métaphoriquement ce puissant exorcisme de « paratonnerre ». En effet en cas de surtension de forces négatives, ces dernières vont être déviées de leur cible initiale vers un véritable ersatz. Ce sera, en fait, un produit de remplacement en osmose avec le taux vibratoire de la victime.

Ce leurre sera constitué de cire d’abeille vierge. L’utilisation de cette matière peut surprendre dans un cadre religieux d’exorcisme. Mais il faut savoir que durant la Grèce et l’Egypte antiques, les thérapeutes s’en servaient d’intermédiaire pour guérir leur patient à distance. Ce n’est que par la suite, que des sorciers se sont servis de cette matière pour pratiquer, dans l’ombre, leurs perfides envoutements.

Une fois le transfert effectué des énergies négatives visant la victime, le leurre ne doit pas être soumis à la lumière du jour. Cela provoquerait alors sa démagnétisation. Puis une série indispensable de cérémonies religieuses doit suivre le premier transfert.

Cette pratique est véritablement épuisante pour l’exorciste pratiquant ce type d’exorcismes très particuliers. Deux à quatre exorcismes  de contre-envoutement triangulaire dans le mois constituent un maximum pour un praticien extrêmement entraîné. Contrairement à certains de nos « confrères » qui effectuent le même nombre de contre-envoutements triangulaires mais quotidiennement… On comprend mieux maintenant pourquoi la plupart des exorcistes n’obtiennent pas de résultats véritablement indéniables. Au sein de l’Eglise Catholique Traditionnelle nous préférons mettre en avant le coté qualitatif de nos interventions plutôt que le coté quantitatif.

Un exorcisme de contre-envoutement triangulaire réalisé par Jésus-Christ

Le plus grand de tous les exorcistes, Jésus-Christ, a d’ailleurs utilisé cet exorcisme de transfert comme le relatent à plusieurs reprises les évangiles. Le dérivateur est alors constitué par des « porcs » à la place d’un produit de substitution en cire d’abeille vierge mais le principe est totalement identique.

Pour étayer nos propos nous allons prendre un exemple parmi tant d’autres dans les Saintes Écritures : Luc, chap 8, versets 30-34

30 Jésus lui demanda : « Quel est ton nom ? » Il répondit : « Légion ». En effet, beaucoup de démons étaient en lui.

31 Et ces démons suppliaient Jésus de ne pas leur donner l’ordre de s’en aller dans l’abîme.

32 Or, il y avait là un troupeau de porcs relativement important qui cherchait sa nourriture sur la colline. Les démons supplièrent Jésus de leur permettre d’entrer dans ces porcs, et il le leur permit.

33 Ils sortirent de l’homme et ils entrèrent dans les porcs. Du sommet de la falaise, le troupeau se dirigea vers le lac et s’y noya.

34 Voyant ce qui s’était passé, les gardiens du troupeau prirent la fuite ; ils annoncèrent la nouvelle dans la ville et dans la campagne.

Nous pouvons donc constater que Jésus-Christ connaissait bien ce processus d’exorcisme de contre-envoutement triangulaire. Mais les clés opératives de ce dernier ont souvent été perdu au cours des siècles. Car certains évêques et prêtres exorcistes a force de vouloir garder cette puissante méthode secrète du contre-envoutement l’ont transmis de plus en plus avec parcimonie. Nous comprenons tout à fait leur réserve concernant la décision de transmettre ces clés secrètes. Car en effet tout opérateur connaissant l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire pour lutter contre un maléfice, connait également tous les moyens d’envouter avec une puissance phénoménale. Effectivement ces deux techniques sont semblablement les mêmes. Donc cette connaissance secrète fut transmise d’une manière très restrictive dans des cercles internes des clergés chrétiens. Voilà pourquoi certains exorcistes « officiels » qui exercent depuis des années ne connaissent même pas cette méthode du contre-envoutement. C’est d’ailleurs ce qui explique leur manque total d’efficacité. Nous allons maintenant détailler les différentes étapes de ce redoutable exorcisme de transfert.

Processus d’action de l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire

L’exorcisme de contre-envoutement triangulaire est une opération complexe. C’est une véritable synthèse de plusieurs rituels difficiles à mettre en œuvre. Expliquons simplement le mode opératoire de cet exorcisme très pointilleux du contre-envoutement:

Il existe un lien invisible entre le sorcier et la victime:

exorcisme triangulaire 1

 

La puissance destructrice de l’envoutement se déplace du sorcier à sa victime en s’accumulant dans son inconscient.

Puis l’exorciste confectionnera un substitut à la victime dont nous verrons la réalisation ultérieurement. La nuisance de l’envoutement va alors être déviée vers le leurre en négligeant sa victime initiale.

exorcisme triangualire 2

Cette phase doit durer au minimum 29 jours pour être efficace. Les énergies néfastes de l’envoutement se dirigent dorénavant sur le leurre. Le sorcier ignore ce transfert et poursuit son travail occulte.

exorcisme triangulaire 3

Le substitut est alors enterré au pied d’un arbre. Puis la désagrégation du leurre va libérer l’accumulation de la charge négative. Et en suivant le fil conducteur, ces nuisances vont se retourner littéralement vers leur source initiale: le sorcier maléfique. l’antique dicton « qui sème le vent récolte la tempête » est ainsi mis en action. C’est le fameux « choc en retour » bien connu des spécialistes de l’occultisme.

exorcisme triangulaire 4

Il est à noter que grâce à la puissance du contre-envoutement ce retour à l’envoyeur est souvent très violent. Car la charge accumulée quotidiennement pendant plusieurs semaines revient en un bloc unique pour des conséquences désastreuses pour le sorcier.

Descriptif de l’Exorcisme de contre-envoutement Triangulaire

L’exorcisme de contre-envoutement triangulaire est divisé en douze parties bien distinctes:

  1. Phase préparatrice avant l’exorcisme
  2. Commencement de l’exorcisme et préparation de l’exorciste
  3. Exorcisme du lieu
  4. Exorcisme et consécration du support en cire
  5. Exorcisme de contre-envoutement
  6. Exorcisme général
  7. Exorcisme final
  8. Fermeture de l’exorcisme
  9. Exorcisme quotidien sur le support pendant 30 jours minimum
  10. Enterrement du support.
  11. Retour de l’envoutement au sorcier

Nous allons maintenant voir en détails ces différentes parties

1. Phase préparatrice avant l’exorcisme

L’exorciste préparera dans sa chapelle, un objet constitué de cire à l’aide d’un moule composé de huit métaux planétaires. Ce moule possède un magnétisme très particulier indispensable à la réussite de l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire. Sans lui, toute opération n’aurait quasiment aucun résultat probant. Le support en cire sera ensuite conservé à l’abri de la lumière.

L’exorciste se préparant au combat occulte qu’il va mener, intensifiera son entrainement d’une manière très spécifique, afin d’être véritablement opératif le jour de son contre-envoutement. En plus de la liturgie de la messe et des prières, il peut se préparer jusqu’à quatre heures par jour. Cela lui permettra de se charger, d’une manière considérable, des énergies telluriques et spirituelles.

2. Commencement de l’exorcisme et préparation de l’exorciste

Durant cette phase l’exorciste doit faire abstraction de son égo et passer dans un état supérieur de conscience, afin d’invoquer et de canaliser les formidables Puissances Divines permettant l’efficacité de l’exorcisme.

3. Exorcisme du lieu

Nettoyage des énergies négatives du lieu afin de permettre le bon déroulement de l’exorcisme sans parasitage ambiant en rehaussant son niveau vibratoire.

4. Exorcisme du support en cire

Ce support condensateur va remplacer notre patient, en étant d’un point énergétique, sa copie conforme. Il doit donc être exorcisé dans un premier temps.

5. Exorcisme de contre-envoutement triangulaire

C’est la phase la plus délicate du contre-envoutement. L’exorciste va consacré le support. Puis il va maintenant le vitaliser vibratoirement avec l’énergie du patient selon un procédé opératif. C’est le principe du troupeau de porcs utilisé par Jésus dans l’évangile. C’est la partie délicate de l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire. C’est une étape fondamentale de la réussite de l’opération exorcisante.

6. Exorcisme général

Il faut maintenant éliminer les charges secondaires grâce à un puissant exorcisme.

7. Exorcisme final

Une invocation aux Puissances Spirituelles est maintenant pratiquée par l’exorciste afin de finaliser cette opération magistralement.

8. Fermeture de l’exorcisme

Le prêtre exorciste doit revenir à un état de conscience plus commun. Le premier rituel d’exorcisme est fini.

9. Exorcisme quotidien sur le support pendant 30 jours minimum

L’exorciste poursuivra un travail quotidien, sur le support afin d’amplifier considérablement les effets de l’exorcisme initial. Ces rituels religieux de contre-envoutement pouvant durer jusqu’à trente minutes, permettront de fixer d’une manière définitive les nuisances sur le support en cire. La durée de cette période sera adaptée en fonction de la puissance de l’envoutement. Une trentaine de jours sera vraiment le minimum. Il faut réaliser au moins un cycle lunaire révolu pour que l’exorcisme fonctionne efficacement.

10. Enterrement du support

A la fin de la période d’exorcismes quotidiens, le prêtre procède à l’enterrement du support au pied d’un arbre (chêne, hêtre, etc…) imposant par sa stature. Cet ultime rituel doit se dérouler durant la nuit afin de ne pas exposer le condensateur à la lumière du jour. Le cas échéant, l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire aurait un rôle curatif diminué et une protection ultérieure nulle.

C’est une absolue nécessité que la totalité des nuisances retourne à la terre. Il existe également un autre moyen pour dissoudre le support d’une manière beaucoup plus brutale. Nous utilisons cette méthode dans des cas bien spécifiques afin d’accélérer les résultats.

11. Retour de l’envoutement au sorcier

La loi universelle du choc en retour, se met alors en action, pour renvoyer au sorcier l’intégralité des forces de nuisance de son envoutement. Et ce retour à l’envoyeur provoqué par l’efficacité du contre-envoutement a véritablement des conséquences désastreuses pour ce dernier. Mais cela est amplement mérité. La Justice Divine est totalement implacable dans ce domaine.

Supériorité de l’exorcisme de contre-envoutement sur l’exorcisme classique

De par notre expérience nous avons pu constater à maintes reprises de la supériorité de l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire sur la version classique. Celui-ci constitue le domaine de prédilection de l’Eglise Vieille Catholique Traditionnelle qui s’est en fait une véritable spécialité peu commune en Europe. Nous sommes parvenus de multiple fois à libérer une personne envoutée grâce à un contre-envoutement, qui pourtant avait fait l’objet de nombreux exorcismes classiques sans obtenir des résultats probants. N’hésitez pas à contacter notre clergé pour avoir des renseignements sur l’exorcisme de contre-envoutement triangulaire afin de savoir s’il pourrait effectivement être la solution à votre problème.

Contactez notre clergé au 07 71 16 81 14