Loading

Eglise Catholique Traditionnelle spécialiste de l’Exorcisme

L’Eglise Catholique Traditionnelle, filiation apostolique vieille catholique, indépendante de Rome, est reconnue officiellement pour son authenticité traditionnelle et son profond attachement aux valeurs du Christianisme originel. L’Eglise Catholique Traditionnelle est spécialisée dans la pratique de l’exorcisme et du desenvoutement. Elle lutte activement contre le satanisme et les actes hostiles de basse sorcellerie.

La mission de l’Eglise Catholique Traditionnelle

Constatant une recrudescence alarmante du satanisme et de la magie noire, Eglise Catholique Traditionnelle s’est spécialisée dans l’exorcisme et le désenvoutement. La compétence de ces évêques et de ces prêtres exorcistes est dorénavant devenue une référence en la matière. Devenir prêtre exorciste est une noble mission.

Origine

L’Eglise Catholique Traditionnelle possède la filiation apostolique de L’Eglise vieille catholique (ou catholique chrétienne)qui est née de la crise opposant les courants libéraux et conservateurs au sein du catholicisme du XIXe siècle. La raison de la rupture a été provoquée par le concile de Vatican I en 1870. L’infaillibilité et la primauté du pape ont alors été déclarées. L’infaillibilité pontificale est un dogme affirmant que le pape ne se trompe jamais dans le domaine de la foi et de la morale lorsqu’il s’exprime en tant que Docteur suprême ex cathedra. Certains catholiques n’acceptèrent pas ce dogme. Ils voulaient tout de même rester catholiques. Ils utilisèrent alors le terme  vieille. Car cela correspond à la foi de l’Église primitive des dix premiers siècles, d’où leur nom de  vieux-catholiques. Notre Église demeure profondément ancrée dans la tradition catholique traditionnelle. Elle connaît les mêmes sacrements que l’Église catholique romaine et a également la même origine apostolique.

Dogme

Le credo de Nicée (325) et celui de Constantinople (381) constituent la confession de foi de l’Eglise vieille catholique et représentent pour tous les chrétiens, l’expression du résumé de la foi chrétienne.

Nous considérons que les textes communs du Christianisme, la Bible et les décisions des conciles œcuméniques du premier millénaire, ont un statut universel. Et aucun texte ultérieur ne pourrait les remplacer.

L’Eglise Catholique Traditionnelle exprime son total attachement à la foi de l’Eglise ancienne des dix premiers siècles et refuse donc ainsi:

Les dogmes sur l’infaillibilité pontificale (1870) ;
L’immaculée conception de Marie (1854) et de l’assomption (1950) ;
Les décrets dogmatiques des papes dérogeant à la doctrine de l’Eglise primitive ;
Les décisions disciplinaires du Concile de Trente.

Ecclésiologie

Chaque église bénéficie d’une totale indépendance, sur le plan administratif comme sur le plan spirituel. Le principe épiscopo-synodal prévaut sur tout.

C’est le synode, présidé par l’évêque et composé de membres du clergé, qui réglemente le fonctionnement interne de l’Eglise Catholique Traditionnelle. Par exemple, la décision d’ordonner prêtre, des hommes mariés a été adopté unanimement par le synode.

Ethique

L’Eglise Catholique Traditionnelle ne pratique pas de prosélytisme agressif et ne tente pas de s’immiscer dans la conscience personnelle de ses fidèles.

L’Eglise Catholique Traditionnelle refuse de régenter la vie sociale. Elle souhaite préserver les libertés individuelles et le libre-arbitre, en responsabilisant ses fidèles afin qu’ils prennent leurs décisions personnelles en dernier ressort et en faisant référence à l’Ecriture Sainte. La conscience personnelle demeure le fil conducteur en matière d’éthique.

Nous pratiquons une liberté omniprésente de conscience et une totale absence de condamnations morales des personnes. Aucune forme de chantage spirituel n’est tolérée dans notre Eglise.

Nous ne concevons pas que l’on puisse obliger un chrétien à confesser ses péchés à un prêtre sous prétexte que c’est l’unique façon de se faire pardonner.

Nous trouvons inadmissible d’interdire certaines formes de contraception en mettant ainsi la vie de la personne en danger par la possibilité de se faire contaminer mortellement par une maladie sexuellement transmissible.

Nous n’excluons jamais une personne ayant échoué sa vie conjugale par un divorce. Nous lui offrons également la possibilité de se remarier de nouveau dans un contexte religieux officiel.

L’Eglise Catholique Traditionnelle est une église fraternelle ouverte sur le monde et vivant selon les préceptes originels de Notre Seigneur Jésus-Christ basés sur l’amour universel.

Œcuménisme

Nous entretenons des rapports fraternels avec les autres Eglises chrétiennes. Nous refusons catégoriquement toutes querelles de clocher faisant preuve d’un séparatisme extrêmement nuisible pour l’expression de l’amour chrétien.

Nous avons le plus grand respect et la plus grande tolérance envers les autres religions. Etymologiquement le mot religion vient de « religare » qui veut dire « relier ». Nous pensons effectivement que chaque religion doit permettre de « relier » les personnes entre elles, et non de les séparer.

Nous vivons, au sein de l’Eglise Catholique Traditionnelle, la plénitude de la fraternité sans préjugés et sans discrimination.

« Ne jugez pas afin que vous ne soyez pas jugés » (Matt 7).

Contactez notre clergé au 07 71 16 81 14