Loading

Devenir Prêtre Exorciste Catholique Traditionnel

Devenir prêtre-exorcisteSi vous ressentez au plus profond de votre être, ce magnifique appel de Dieu, pour devenir prêtre exorciste prenez contact avec notre clergé qui se fera un grand plaisir de vous expliquer la marche à suivre afin de vous faire ordonner.

La vocation de servir Dieu en devenant prêtre exorciste

Le terme vocation dérive du verbe latin vocare (appeler). Une vocation c’est donc un appel, un appel de Dieu. Nous sommes tous des enfants de Dieu mais chacun de nous est différent. Chacun de nous est unique aux yeux de Dieu, son appel est donc différent pour chacun.

Dieu sème dans le cœur de certains de ses enfants, un désir de se donner complètement à lui et de le servir dans la plus grande des abnégations. La vocation à devenir prêtre exorciste catholique traditionnel est avant tout un appel amoureux de Dieu. Cela se concrétise par une soif insatiable de se rapprocher de Dieu et de s’unir profondément au Christ et de devenir un autre Christ. Effectivement le prêtre exorciste est un autre Christ – Sacerdos alter Christus.

Les trois degrés du clergé exorciste

Le sacrement de l’ordre est divisé en trois degrés hiérarchiques :

Le diaconat: les diacres sont les assistants des évêques. Ils ne sont pas en mesure de consacrer l’hostie durant la messe et de bénir les fidèles. Bien qu’il existe des diacres permanents au sein de l’Eglise catholique romaine. Le diaconat est surtout une transition préparatoire à la prêtrise.

Le presbytérat: les prêtres exorcistes sont également les assistants des évêques. La responsabilité du prêtre est bien plus importante car il possède dorénavant une puissance beaucoup plus importante. C’est en effet à partir de la prêtrise, que le pouvoir commence réellement. Ils peuvent bénir les fidèles et offrir le sacrifice de la Sainte Eucharistie. La force divine que le prêtre exorciste fait descendre grâce à son ordination lui sera très utile pour ces exorcismes.

L’épiscopat: les évêques ont la plénitude du sacrement de l’ordre. Ils peuvent, en plus des pouvoirs conférés au prêtre, ordonner d’autres prêtres et consacrer d’autres évêques. Ils possèdent le droit d’administrer le sacrement de la confirmation et de consacrer une église. L’évêque exorciste est destiné à être une véritable manifestation de la puissance du Christ qu’il irradie sur toutes les personnes de son entourage. De par son sacre épiscopal, l’évêque est intimement uni à Notre Seigneur dont il est le légat sur terre. Il dispose ainsi d’une force spirituelle immense pour les exorcismes.

Tout postulant doit absolument respecter la progression suivante: diaconat, presbytérat puis éventuellement épiscopat. Les membres du clergé servent véritablement de canaux pour dispenser la grâce divine pour le bien-être de l’humanité.

Ordination prêtres d'exorcistes L’ordination du prêtre exorciste

L’ordination sacerdotale (du latin ordinatio, intégration dans un ordo, c’est-à-dire un corps constitué) est un acte liturgique extrêmement précis et traditionnel qui confère le sacrement du sacerdoce chrétien.

Dans la religion chrétienne, le principe de l’ordination des prêtres exorcistes et de la consécration des évêques accorde un pouvoir plus important à un nombre limité d’hommes qui sont spécifiquement préparés à le recevoir afin de le redistribuer à travers divers sacrements y compris, bien entendu, durant l’exorcisme.

Personne ne peut donc s’autoproclamer prêtre, s’il n’a reçu d’une manière traditionnelle cette ordination. Seul un Evêque dûment consacré selon la tradition chrétienne et détenteur d’une filiation véritablement apostolique, possède le pouvoir de conférer ce sacrement sacré.

Lors de l’ordination d’un prêtre, l’évêque lui impose les mains. Les autres évêques et tous les prêtres présents en font de même. L’évêque prononce alors la prière de consécration. Puis on procède à l’exécution de rites complémentaires : onction d’huile des mains du consacré… Des critères sacramentaux bien précis doivent être scrupuleusement respectés afin que l’ordination soit parfaitement valide d’un point de vue traditionnel. Ce sacrement confère une « marque indélébile » au nouveau prêtre et lui donne le pouvoir de pratiquer efficacement l’exorcisme.

L’évêque remettra au nouveau prêtre un certificat d’ordination doté de sa signature et de son sceau apostolique. Une carte d’identité ecclésiastique avec sa photo et une lettre de mission avec une durée de validité lui seront également remit. Tous ses documents permettront d’apporter une reconnaissance administrative et religieuse officielle.

La prêtrise d’hommes mariés

Eglise Catholique Traditionnelle accepte la clérogamie et ordonne prêtre exorciste des hommes mariés. La clérogamie est une pratique permettant la vie en concubinage et le mariage des prêtres et des évêques du clergé exorciste. Durant les premiers siècles de l’église catholique romaine, cela était tout à fait courant. De très nombreux papes eurent une descendance officielle. Les fils bâtards des papes Borgia détenaient les meilleurs postes à la cour pontificale.

Nous comprenons tout à fait le célibat et la chasteté dans la voie monastique. Le moine consacre admirablement toute sa vie à Dieu. Mais nous laissons à nos évêques et à nos prêtres catholiques traditionnels le libre choix de se marier. Nous pensons que l’obligation radicale du célibat sur le clergé est une erreur et ne respecte pas la pratique de l’Eglise primitive. Nous voyons d’ailleurs trop souvent dans les médias les tristes dérives que cela peut provoquer.

Ce sujet fait l’objet de nombreuses polémiques et de débats houleux, au sein de l’église catholique romaine. De nombreux membres du clergé souhaitent effectivement que les hommes mariés puissent devenir prêtre. Cela est accepté d’une manière ponctuelle, dans le cas d’ecclésiastiques anglicans ou protestants qui se convertissent au catholicisme. Nous pensons sincèrement que l’église catholique romaine acceptera, tôt ou tard, d’ordonner prêtre des hommes mariés d’une manière régulière. C’est une simple question de temps et d’ouverture d’esprit.

Le célibat n’ayant jamais été imposé par Jésus à ses apôtres. Ces derniers étaient d’ailleurs mariés. L’Eglise Catholique Traditionnelle  accepte donc, à juste titre, des prêtres exorcistes mariés.

Contactez notre clergé au 07 71 16 81 14